Comment prendre des BCAA ?

BCAA

Les pratiquants d’activités sportives intenses ou les professionnels du sport ont déjà adopté les compléments alimentaires comme le bcaa 8.1.1 pour soutenir les contraintes de leur effort physique. Grâce à leurs multiples propriétés sur le corps humain, ils constituent un excellent moyen pour être non seulement préparé pour le sport, mais également pour améliorer les performances et pour récupérer après les efforts fournis. Tous ses avantages sont assez intéressants pour le preneur seulement lorsqu’il arrive à respecter certaines recommandations pour sa prise. Si vous avez l’intention de les tester, découvrez alors comment bien les prendre.

Pourquoi sont-ils aussi importants ?

Les « Branched-Chain Amino Acid », encore connus sous l’appellation de bcaas, sont un ensemble d’acides aminés à chaîne ramifiée. Il s’agit de la valine, de la leucine et de l’isoleucine. Considérés comme des compléments alimentaires, ils sont acceptés dans l’univers de la musculation. Ils aident l’utilisateur à améliorer ses performances, à renforcer ses muscles et à récupérer après une séance d’entraînement. Leur mission principale est d’apporter au corps les protéines animales qui lui sont nécessaires durant tout le processus d’une activité physique. Il en existe sous plusieurs formes (en poudre, en gélule, en gel, etc.) et ils sont tous très efficaces pour faire obstacle au catabolisme. Rendez-vous sur ce site pour découvrir les meilleures sélections de bcaa qui peuvent être utilisées tant par les sportifs professionnels que par les débutants pour leurs séances de training. Ces derniers doivent cependant mettre en place une habitude sportive avant de commencer à les prendre.

Comment les consommer ?

Leur efficacité réside dans leur composition. En effet, pour qu’ils agissent utilement dans l’organisme, la leucine doit être doublement présente plus que les deux autres acides (2.1.1). Cette dose étant le minimum à respecter, il est possible d’avoir des bcaa 8.1.1, et même plus. Le choix que vous opérerez dépendra prioritairement et graduellement des objectifs que vous voulez atteindre pendant vos séances d’entraînement. Après la sélection de votre formule, il vous revient maintenant de déterminer comment en consommer. La dose minimale qui est généralement recommandée est de 5 grammes par jour. Elle est déjà suffisante pour une phase de sèche. Cette quantité vous aidera donc à réduire la perte de muscle. En période de prise de masse, cette dose sera augmentée et peut-être comprise entre 10 et 15 grammes en une journée. Vous maximiserez ainsi l’accroissement du système musculaire grâce à l’action anabolisante des protéines. Cependant, il ne faut pas dépasser la barre des 15 grammes, parce qu’une prise au-delà de cette quantité n’augmentera pas les résultats escomptés. Leur consommation est également conditionnée par le respect d’une alimentation saine. Elle doit notamment être riche en protéines, en lipides et en glucides. Sans cela, il est fort probable que vous n’arriviez pas à ressentir tous les bénéfices de ces compléments. Vous devez donc veiller à avoir une fréquence de nutrition avant de penser à en consommer.

Quel est le moment propice pour les consommer ?

Les effets de sa consommation varient compte tenu du moment de leur prise. Il est donc possible que vous en preniez au réveil, lors des repas, avant de vous mettre au lit ou même tard dans la nuit. Hormis ces moments, la période d’entraînement n’est pas à négliger. Vous pouvez ainsi en consommer avant, pendant et après votre training journalier. La prise de 5 grammes avant le démarrage de votre séance est possible lorsque vous n’avez pas encore consommé de protéines dans les 15 à 20 minutes. Pendant l’entraînement, une prise entre 5 et 10 grammes de ces compléments alimentaires réduira considérablement le catabolisme et vous empêchera d’être trop vite épuisée. Vous pouvez en prendre progressivement, mais il est préférable de les terminer à 20 minutes de la fin de vos exercices. Enfin, les prendre après un entraînement permet aux muscles de récupérer. Une dose de 5 grammes est largement suffisante pour que les douleurs musculaires commencent à s’estomper. Il faut rappeler que la prise de simples protéines après l’entraînement ne saurait être une alternative aux bcaa puisque les deux éléments sont complémentaires.

Quelles sont leur durée et leur fréquence d’utilisation ?

Il est évident que les résultats issus de leur prise ne seront pas visibles dès la première utilisation. Ainsi, pour ressentir leurs effets sur le corps et principalement sur les muscles, vous devez instaurer une routine de consommation qui peut varier selon vos objectifs. La durée minimum pour une cure est de 10 jours et il est préférable d’en prendre pendant toute votre période d’entraînement. En parallèle, vous devez également en consommer quotidiennement, même après les jours de training. Leur prise doit toutefois être répartie dans la journée (2 à 4 fois par jour) pour leur permettre de jouer constamment leurs rôles. N’oubliez cependant pas que les compléments alimentaires ne remplacent pas l’activité sportive. Vous devez donc avoir un programme bien établi et le respecter à la lettre pour espérer atteindre vos objectifs.


Achat en ligne de produits cosmétiques à base de bave d’escagrot
N’attendez pas qu’il soit trop tard – signes de méningite à surveiller