Les montres Omega, un investissement à long terme

montre Omega

Publié le : 22 avril 20227 mins de lecture

Investir dans une montre suisse haut de gamme pour en suivre la valeur au fil du temps constitue un projet à long terme. Certains modèles iconiques d’Omega, recommandés par les connaisseurs, sont des montres à privilégier pour réaliser un investissement profitable.

Le parcours fascinant de la société Omega

Cette entreprise horlogère suisse existe depuis 1848, fondée par Louis Brandt, un horloger de 23 ans, à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neufchâtel. En 1880, avec ses deux fils, Louis-Paul et César, le premier calibre est lancé et connaît un grand succès en raison de l’excellence des performances technologiques (surtout chronométriques). Au cours de la décennie qui a suivi, l’entreprise emploie 250 personnes et produit 100 000 montres par an. En 1917, ses montres sont choisies par la Garde royale d’Angleterre pour équiper tous ses pilotes d’avion de chasse ainsi que par l’armée américaine (1918) pour plusieurs de ses combattants d’élite. Plus tard, on en retrouvera des modèles dans le monde des sports automobiles et nautiques et même sur la lune ! Parmi les grandes marques de montres suisses, Omega demeure un incontournable.

Dans quelles montres de la marque investir ?

Comme pour toutes les grandes marques horlogères suisses, la manufacture Omega dispose de produits-phares qui prennent de la valeur à long terme. Au fil du temps, les modèles Omega qui sont devenus les plus prisés auprès des investisseurs sont la Speedmaster Professionnal et la Seamaster 300. Les éditions spéciales et celles qui sont limitées constituent toujours les meilleurs investissements, puisqu’elles sont appelées à voir leur plus-value augmenter. La Speedmaster Professional (nommée plus tard la Speedmaster Moonwatch), qui a accompagné l’astronaute Buzz Aldrin sur la lune, en 1969, s’avère le modèle le plus célèbre des collections Omega. Encore aujourd’hui, c’est la montre officielle des astronautes de la NASA pour leurs déplacements dans l’espace. Un autre modèle emblématique de la marque est la montre Omega pour homme, la Seamaster 300 SPECTRE, inspirée du film homonyme de James Bond, dont le héros est incarné par l’acteur Daniel Craig. Elle diffère des autres modèles 300 de la même époque ; son cadran a été modifié (suppression du chiffre 12), son logo placé plus haut et elle est dotée d’une échelle de 12 heures pour suivre un fuseau horaire secondaire. On note également le retour de l’aiguille des secondes de type « lollipop ». Vendue à seulement 7 007 exemplaires, son édition est limitée. Si vous l’avez achetée, par exemple en 2015, et que son état est demeuré aussi impeccable que neuf, vous pourrez en obtenir le double du prix aujourd’hui. Ces trois dernières années, le prix de ce modèle a connu une hausse de 14% sur le marché horloger. L’apparence et l’état de conservation d’une montre de prestige s’avèrent des critères essentiels pour que sa valeur ne diminue pas.

Pourquoi opter pour des montres à édition limitée ?

Quand il s’agit d’une montre à édition spéciale, sa valeur à long terme en est plus avantagée. Par exemple, Omega a lancé une édition limitée de la Speedmaster Moonwatch Apollo 8, en 2018, pour fêter le 50ᵉ anniversaire de la mission spatiale de 1968. D’autres modèles tels que la Speedmaster « Snoopy » (5 441 pièces seulement), avec son inscription « Eyes on the stars », a connu un essor très rapide au niveau de sa valeur ces dernières années. Tout comme la Speedmaster Speedy Tuesday dont le design rend hommage au projet Alaska III ; elle est dotée d’un cadran radial et porte les gravures caractéristiques de la NASA. Un cadran Reverse Panda sur base noire avec des sous-cadrans en blanc d’opaline argentée et des chiffres radiaux de grande taille la font se démarquer. Ce garde-temps iconique n’a été produit qu’en 2 012 exemplaires avec bracelet en cuir brun ou de style NATO en noir et blanc. Sans oublier les montres Seamaster 300 de la Trilogie 1957 (lancées en 2017) qui gagnent déjà en notoriété ; leur prix ne cesse de grimper étant donné qu’il devient plus difficile de trouver des modèles d’occasion. Ce sont donc d’excellentes affaires.

Comment éviter d’acheter une montre contrefaite ?

Certaines imitations de montres suisses ressemblent tellement à l’original qu’il peut être nécessaire d’ouvrir le boîtier et d’en faire examiner le mouvement par un professionnel. Pour éviter de vous faire piéger et aussi pour vous assurer d’obtenir le juste prix des montres Omega, mieux vaut consulter le site officiel de la marque. Voici d’autres astuces à retenir : • Demandez toujours le numéro de série au vendeur. S’il ne l’a pas, il y a anguille sous roche… Les montres Omega possèdent toutes un numéro de série de sept à neuf chiffres (selon la période de production). Si le vendeur vous fournit le numéro du modèle, il est avisé de faire une recherche sur le Net pour en vérifier l’authenticité ; certains fraudeurs se servent du même numéro de série pour de multiples modèles et il est souvent falsifié. • Si vous préférez acquérir une montre d’occasion vintage, attention de vérifier que votre acquisition n’a pas subi de détériorations. Les pièces doivent toutes être d’origine et la montre de luxe doit être en parfait état de fonctionnement. Saviez-vous que la société Omega propose un service d’authentification (avec certificat) pour leurs modèles datant de plus de 30 ans ? Une dépense qui peut en valoir la peine. Pour obtenir un meilleur prix à la revente, il est recommandé de conserver la boîte et le bracelet d’origine ainsi que les papiers du garde-temps Omega que vous avez acheté. Ainsi, vous pourrez en obtenir un meilleur prix à la revente.


Des activités ludiques pour enfants : pourquoi le camping est le choix idéal en famille ?
Comment se protéger contre les hausses soudaines du prix du gaz pour les entreprises ?

Plan du site