Quel outil choisir pour améliorer le référencement de votre site ?

Référencement de votre site

  Si vous êtes vraiment nouveau dans le jeu, le référencement implique l’optimisation de centaines de composants différents, de la structure du site au placement des termes de recherche sur la page, de la création de contenu à l’obtention de liens retour, de la vérification des erreurs de crawl à la rectification de tout problème technique. Il va sans dire que le SEO est une bête complexe et pour optimiser ces éléments, vous devez d’abord comprendre et identifier ce qui doit être optimisé. Un outil d’audit SEO tel que Novaseo, examine une multitude de composants appartenant à votre site pour découvrir quels éléments fonctionnent bien et lesquels doivent être améliorés. La plupart des outils d’audit SEO disponibles ont diverses fonctionnalités qui répondent à des besoins spécifiques, il est donc important de passer en revue les différents éléments nécessaires à votre mission.

1. Les éléments techniques

– Exploration et indexation : lorsque vous optimisez votre site, vous devez tout d’abord vous assurer que votre site peut être parcouru et indexé par les moteurs de recherche. La plupart des outils d’audit SEO devraient être capables de détecter la présence d’un fichier robots.txt et d’un plan du site. De plus, l’utilisation d’un outil qui peut vous indiquer le nombre de pages découvertes est la seule façon de s’assurer que les moteurs de recherche indexent votre site. Si ce nombre est nettement inférieur à ce qui est prévu, vous savez que vous devez y remédier. Cela évite également de devoir essayer la commande “site:nom de domaine” dans Google pour afficher toutes les pages indexées. Si votre site est volumineux, vous bénéficierez certainement de cette fonction. – Résolution WWW : les moteurs de recherche n’aiment pas les contenus dupliqués, qui sont souvent créés par l’absence de résolution www. Bien que cette information puisse être visualisée par dans la Google Search Console, un outil qui peut surveiller en se synchronisant avec la Google Search Console vous fera gagner un peu de temps. Il existe de nombreux outils d’aide au référencement. A cet effet, le site www.n9ws.com vous propose un article sur Novaseo avis afin de mieux vous orienter.

2. Convivialité du mobile

Les mises à jour de l’algorithme de Google, comme “mobilegeddon” et “mobile first index”, signifient que les propriétaires de sites doivent accorder plus d’attention aux utilisateurs mobiles s’ils veulent le “coup de pouce” promis par Google. Lors de la sélection d’un outil d’audit SEO, il est essentiel de pouvoir évaluer la convivialité de votre site mobile. Voici quelques points d’évaluation utiles : – Préparation de l’écran tactile : examine la taille des cibles tactiles et des liens pour évaluer leur convivialité – Compatibilité avec les téléphones portables : détecte tout objet intégré tel que Flash, Silverlight ou Java qui n’est pas compatible avec tous les appareils mobiles – Point de vue mobile : évalue si le site est visible sur tous les appareils mobiles – Vitesse : le temps de chargement de votre site mobile est un autre aspect crucial de l’optimisation mobile. C’est pourquoi il est fortement recommandé de disposer d’un outil d’audit permettant de diagnostiquer cet aspect. Choisissez un outil capable de détecter les éléments présents sur votre site qui auront un impact sur la vitesse du site mobile, par exemple : – JavaScript et CSS bloquant le rendu qui apparaissent au-dessus du pli – Les images sont optimisées – JavaScript est minifié – La mise en cache des navigateurs a été mise à profit.

3. Suivi des mots-clés

L’une des meilleures façons de mesurer le succès est de surveiller la performance des termes de recherche. La position des mots-clés étant directement liée à l’optimisation globale effectuée sur le site, il s’agit d’une fonction pratique lorsque l’on cherche à présenter des résultats tangibles. Dans le passé, certains ont utilisé des outils qui ne peuvent générer qu’une liste de mots-clés détectés sur leurs sites, un peu comme le planificateur de mots-clés de Google. Mais cela n’est pas forcément utile si vous voulez suivre de nouveaux mots-clés, ou même suivre les progrès dans le temps ou comparer la position des concurrents. Les principales caractéristiques à observer de loin sont les suivantes : – La possibilité d’ajouter et de surveiller un bon nombre de mots-clés : idéalement, vous devez pouvoir suivre au moins 250 mots ; – Fournir un volume de recherche mensuel : Étant donné que Google ne fournit plus de données précises sur le volume mensuel de recherche pour les mots-clés, il est important de disposer d’un outil d’audit, qui peut être utilisé pendant votre recherche ; – Suggérez des mots-clés en fonction de votre site : si des termes de recherche sont détectés (généralement ceux qui sont utilisés à des endroits optimaux dans les pages de votre site), il est utile de pouvoir les ajouter à votre liste de suivi en un clic, au lieu de devoir les taper ; – Position de rang : la position de votre site dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERPs) ; – Mouvement : nombre d’endroits où votre mot-clé a atteint ou diminué depuis la période précédente ; – Position concurrentielle : un bon outil vous permettra de suivre les performances de votre concurrent en matière de mots-clés. Cela vous permettra de comprendre ce qu’il fait et de mieux le faire, afin de le battre pour atteindre la première place ; – Position dans le temps : il est particulièrement utile de pouvoir suivre et présenter les progrès réalisés si vous gérez le référencement pour le compte de clients. Un outil capable de générer un graphique vous épargne un travail fastidieux ; – Tableau de classement : une vue réelle des sites apparaissant dans les SERPs au-dessus du vôtre. Ceci est particulièrement utile pour évaluer la difficulté des mots-clés. Si les sites classés au-dessus du vôtre sont des sites à gros budget et bien gérés, il est possible qu’un classement élevé pour ces mots-clés nécessite un peu plus d’efforts.

4. Exploration du site

Comme mentionné précédemment, les problèmes d’exploration, d’indexation et de détection des contenus en double peuvent entraver les performances de votre site. Il est donc essentiel que vous choisissiez un outil d’audit SEO capable de détecter : Les contenus dupliqués : il existe de nombreuses raisons pour lesquelles des contenus dupliqués peuvent exister sur votre site. Un bon outil doté d’une fonction d’exploration doit pouvoir détecter les contenus en double dans les balises de titre (qui doivent toutes être uniques), le corps du texte et les méta descriptions. En outre, les pages dont les URL ou les balises sont canoniques, qui ne se chargent pas correctement, qui sont en conflit avec le plan du site ou qui diffèrent de l’entrée ouverte du graphique devraient également pouvoir être détectées. Les pages et liens brisés : comme les robots d’exploration fonctionnent en accédant aux pages par des liens, il est vital qu’il n’y ait pas d’erreurs. Un robot de crawl SEO doit donc pouvoir vérifier vos liens internes et externes, en contrôlant le code d’état HTTP pour chaque URL qu’il rencontre. La détection de tout code d’erreur renvoyé améliorera considérablement les performances. Conflits HTTP et HTTPS : si votre site utilise le HTTPS (il devrait vraiment le faire), un crawl de site peut détecter les éléments http qui existent sur votre site. Le fait d’avoir des pages sécurisées qui incluent des éléments HTTP (aussi petits soient-ils) peut avoir un impact négatif sur l’expérience de l’utilisateur. Pages non indexables : une fonction d’exploration du site est pratique pour vérifier les pages qui n’ont pas été indexées. Bien que vous ayez probablement des pages que vous ne souhaitez pas indexer, vous devriez vérifier les pages non indexables pour voir si certaines pages figurant sur cette liste ne devraient pas y figurer.

5. Synchronisation GA

Pouvoir vérifier la synchronisation d’un outil d’audit SEO avec Google Analytics (GA) est extrêmement utile en matière de reporting. Dans le passé, pour produire des rapports, il fallait généralement passer de plusieurs comptes de médias sociaux, d’outils d’analyse de médias sociaux, de Google Analytics et d’outils de référencement. Si vous trouvez un outil qui vous permet de synchroniser tous ces éléments, faites-le ! Il est évident qu’aucun outil d’audit ne sera aussi approfondi que GA pour l’interrogation des données et le suivi des conversions, mais être capable de voir d’un coup d’œil l’augmentation des visiteurs, les nouveaux visiteurs, les comportements, l’emplacement, les pages vues et les domaines sources sont des mesures assez importantes du point de vue du référencement. Utiliser un outil d’audit SEO tel que Novaseo pour votre référencement est une évidence. Cependant, trouver un outil d’audit peut être difficile et prendre du temps. N’oubliez pas que de nombreux outils d’audit SEO facturent un abonnement mensuel, vous devez donc être absolument certain que vous êtes satisfait de l’outil avant de vous engager.

Normes de sécurité relatives à l’installation de portes et portails automatiques
Pourquoi le marketing d’influence est-il recommandé ?