Quelle assurance auto pour les véhicules de collection ?

véhicules de collection

Grâce à leurs raretés et leurs caractères exclusifs, les voitures de collection sont actuellement de plus en plus appréciées. Pourtant, même avec leur belle allure, elles ont besoins d’être assurées comme tous les types de voitures avant d’être mis en route. Découvrez quelle assurance auto choisir pour votre belle voiture de collection.

Voiture de collection : de quel type de voiture il s’agit ?

Avant même de penser à choisir une assurance pour un véhicule de collection, il faut d’abord connaître ce qu’est vraiment ce type de voiture. Selon les nombreux assureurs, une voiture de collection est une voiture vieille de plus de 20 ans, voire 30 ans et qui dispose d’une carte grise particulière. Un document qui ne peut être fourni aux propriétaires des voitures qu’après une demande à la FFVE ou à la Fédération Française des Véhicules d’Epoque. Il faut savoir que des véhicules âgés de plus de 8 ans peuvent également appartenir aux classes des voitures de collection. Est-ce vraiment nécessaire de leur souscrire à une assurance véhicule de collection ? En effet, afin d’être en conformité avec la loi, chaque voiture devra être assurée avant sa mise en circulation. Cela s’applique tout autant aux voitures de collection qu’aux voitures classiques. Un conducteur qui ne respecte pas cette loi peut être soumis à une amande de plus de 3 700 euros plus un retrait de permis et une suspension de 3 ans. Par ailleurs, selon la situation, l’état est plein droit de saisir immédiatement la voiture à son propriétaire. Mais la plus dure, c’est que ce dernier devra dépenser une grosse somme d’argent pour indemniser un tiers lésé si un accident se produit et qu’il soit tenu responsable. Il est alors essentiel de souscrire sa voiture de collection à une assurance avant de la mettre en route. Pour en savoir plus, visitez le site mascotte-assurances.fr.

À quelle assurance se souscrire ?

En général, les formules proposées par les organismes d’assurance de voiture de collection sont identiques à celles des voitures classiques. En effet, vous avez le choix entre la formule au tiers et la formule tous risques. Votre sélection dépend de la valeur de votre véhicule sur le marché, du tarif de ses pièces, de l’endroit où vous la garez, de l’usage auquel elle est destinée, etc. En outre, il faut savoir que d’autres contrats d’assurance de voiture de collection proposent également d’autres systèmes comme le remboursement en fonction de la valeur de la cote officielle du véhicule assuré. Le remboursement ne dépend donc pas de l’Argus ce qui présent ainsi un montant plus élevé. Aussi, les assureurs proposent des contrats d’assurances qui offrent aux conducteurs la possibilité de participer à des événements sportifs comme les courses ou de rouler sur des circuits. Il est porté à votre connaissance qu’il vous sera également possible de souscrire à votre véhicule de collection à une assurance auto classique. Le seul bémol avec cette alternative, c’est qu’elle peut vous nécessiter un peu plus de budget que l’assurance auto de collection. Cependant, si vous optez pour cette option, vous pourrez utiliser votre voiture de collection à votre guise et rouler tous les jours si besoin. D’autre part, si vous avez des doutes lors de votre choix, il est toujours recommandé de s’adresser à un professionnel en assurance collection. Vous pourrez par exemple vous rendre en ligne pour demander de l’aide aux sites spécialisés dans ce domaine.

Combien coûte l’assurance d’une voiture de collection ?

N’ayez crainte puisque même avec l’âge de votre voiture, son coût d’assurance ne différent pas autant de celle d’une voiture de classique. En effet, le tarif d’une assurance voiture de collection varie en fonction de la valeur de votre voiture sur le marché, de sa marque ainsi que de la formule que vous envisagez de sélectionner. Il faut toujours garder à l’esprit que même si le prix proposé par les organismes d’assureurs de voiture de collection est très alléchant aujourd’hui, il se peut que cela augmente au fil des années. Même si les compagnies de collection assurance ont conscience que ces types de voitures sont moins confrontés aux accidents que les voitures classiques, il faut toujours être sur ses gardes puisque cette somme peut varier du jour au lendemain. Pour cela, il est toujours plus judicieux de s’adresser à un courtier. De par son sens de relation, ce dernier pourrait vous être d’une très grande utilité lors de votre choix d’assurance de voiture de collection. Il pourra vous dénicher en moins de temps une offre d’assurance très attractive et adaptée à vos besoins. Autrement, vous pouvez également vous intégrer dans les clubs de collectionneurs de voiture. Les membres de ces clubs profitent dans la majorité des cas des tarifs réduits pour leur assurance voiture de collection.

Quelles sont conditions requises pour se souscrire à une assurance voiture de collection ?

Quel que soit le type de véhicule que vous souhaitez souscrire à une assurance, il est incontournable de remplir quelques conditions. En premier lieu, vous devez être âgé de plus de 21 ans au moment où vous réalisez votre inscription. Il est aussi crucial de ne pas causer des accidents pendant les 2 années qui précèdent votre souscription. D’ailleurs, seuls les assurés qui disposent d’un permis de conduire daté de plus de 3 ans sont pris en charge par les compagnies d’assurance. En général, les conducteurs débutants sont refusés par les assureurs. Pour pouvoir être assuré, le propriétaire de la voiture doit être expérimenté et doit prouver sa délicatesse sur la route. En outre, l’assuré doit également disposer d’une autre voiture mois âgé pour effectuer ses trajets courants. Bien évidemment, les voitures de collection sont destinées aux loisirs. Ainsi, pour ses déplacements quotidiens, l’assuré devra utiliser une autre voiture que celle qu’il a envisagé de souscrire à une assurance. Par ailleurs, il se peut également que l’organisme de l’assurance véhicule de collection vous demande votre carte grise en guise de complément de dossier. D’autre part, selon l’assureur, un kilométrage maximal peut aussi être exigé. Le but est de réduire au maximum les risques d’accidents qui peuvent survenir lors de l’utilisation du véhicule.

Les avantages de la location d’une plateforme logistique
Comment choisir son constructeur de maison ?