Remèdes et recettes de grand-mère anti cholestérol

recettes de grand-mère anti cholestérol

Publié le : 29 septembre 202313 mins de lecture

De nos jours, de plus en plus de personnes souffrent d’hypercholestérolémie, une condition caractérisée par une augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Parfois, malgré l’utilisation de médicaments, il peut sembler difficile de maîtriser ce problème. C’est alors que la médecine douce et les remèdes de grand-mère peuvent entrer en jeu pour compléter votre traitement. Le cholestérol est une molécule synthétisée par le foie et apportée par l’alimentation. En cas d’excès, il peut endommager la paroi artérielle, favorisant la formation de l’athérosclérose. Les plaques lipidiques qui se forment peuvent conduire à des maladies cardiovasculaires graves, telles que l’AVC (accident vasculaire cérébral) et l’IDM (infarctus du myocarde).

Pourquoi choisir de suivre les remèdes de grand-mère ?

Sur Internet, il est possible de trouver des solutions face au cholestérol remède de grand mère. L’augmentation de cholestérol dans le sang peut être provoqué par des causes génétiques. Il est également possible que l’augmentation de cholestérol soit causée par une alimentation riche en graisse.

Lorsque vous recherchez des remèdes pour abaisser votre taux de cholestérol, il peut être judicieux d’explorer les solutions naturelles avant de vous tourner vers les médicaments. L’hypercholestérolémie peut avoir des causes génétiques, mais elle peut aussi être liée à une alimentation riche en graisses. Éviter les interactions médicamenteuses potentielles et opter pour une approche naturelle peut s’avérer très efficace.

Notamment, à partir de l’âge de 40 ans, de nombreuses personnes connaissent une augmentation significative de leur taux de cholestérol, ce qui peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires, l’une des principales causes de mortalité dans la population occidentale. Il est essentiel de comprendre que les graisses sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme, mais lorsque leur taux est excessif, il est recommandé d’envisager des traitements. Les remèdes de grand-mère, souvent à base de breuvages miraculeux, de légumes et de fruits, peuvent constituer un excellent point de départ pour obtenir des résultats satisfaisants.

Quelles sont les remèdes de grand-mère les plus utilisés ?

Parmi les remèdes de grand-mère les plus couramment recommandés, la pomme occupe une place de choix. Ce fruit est un excellent allié dans la lutte contre le cholestérol, en grande partie grâce à sa richesse en pectine, une substance qui contribue à réduire le taux de cholestérol. Les pommes sont également faibles en calories, ce qui favorise la réduction de l’absorption des lipides et des graisses. De plus, elles sont une source riche en antioxydants, aidant à éliminer les graisses indésirables. Pour en tirer pleinement profit, envisagez de les intégrer à votre petit-déjeuner ou en collation.

Le thé vert est une autre arme naturelle efficace contre le cholestérol avec un remède de grand-mère. Il peut aider à éliminer le cholestérol en le dirigeant vers le foie et les reins, en favorisant son élimination. Pour de meilleurs résultats, consommez une tasse de thé vert à jeun dès le réveil.

Le curcuma, une épice aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes, est également réputé pour faire baisser le taux de triglycérides, une forme de graisse présente dans le sang. Intégrez-le à vos plats et boissons pour bénéficier de ses bienfaits.

Bien que la réglisse puisse aider à lutter contre le cholestérol, il est essentiel de noter qu’elle peut également augmenter la tension artérielle. Par conséquent, si vous choisissez d’utiliser de la réglisse comme remède, assurez-vous de surveiller votre pression artérielle de près.

Le chou, en raison de ses propriétés bénéfiques, est souvent recommandé pour lutter contre les mauvais cholestérols. Intégrez-le dans vos repas sous différentes formes, comme des salades, des soupes, ou même des jus de légumes.

Quels sont les recettes de grand-mère pour le cholestérol ?

Pour votre cholestérol remède de grand-mère, il est important de s’informer sur ses bienfaits. Mais, il faut également connaître les méfaits de chaque remède.

Si vous optez pour des remèdes de grand-mère pour abaisser votre taux de cholestérol, il est essentiel de connaître leurs bienfaits, mais aussi leurs éventuels méfaits. Voici quelques recettes de grand-mère anti-cholestérol à envisager :

  • Soupe au chou : Préparez une délicieuse soupe à base de chou, en y ajoutant des légumes de votre choix comme les carottes, les poireaux, et les haricots verts. Assaisonnez avec des herbes et des épices pour plus de saveur.
  • Salade santé : Créez des salades riches en antioxydants en mélangeant de l’avocat, du saumon grillé, et des légumes verts à feuilles.
  • Salade de riz nutritive : Préparez une salade de riz complète avec du tofu, des tomates, et des légumes colorés. Assaisonnez avec de l’huile d’olive et des herbes fraîches.
  • Purée d’avocat au céleri : Mixez de l’avocat, du céleri, et un peu de citron pour obtenir une purée crémeuse riche en graisses saines.
  • Lentilles et mousseline aux noix de cajou : Les lentilles sont riches en fibres et en protéines. Accompagnez-les d’une mousseline à base de noix de cajou pour une touche de créativité.
  • Salade de fruits antioxydante : Préparez une salade de fruits avec du kiwi, de la poire, des fruits rouges, et des fruits de la passion. Ces fruits sont riches en antioxydants et en fibres.

N’oubliez pas de consulter régulièrement votre médecin pour surveiller votre taux de cholestérol et éviter les fluctuations dangereuses.

Quels sont les conseils pour faire baisser le taux de cholestérol ?

Afin de faire baisser le taux de cholestérol, il est conseillé de bien choisir les aliments. Par exemple, pour réduire le cholestérol avec un remède de grand-mère, il vaut mieux suivre les conseils suivants :

Pour réduire votre taux de cholestérol, il est essentiel de faire des choix alimentaires judicieux. Voici une liste d’aliments recommandés à intégrer dans votre alimentation, accompagnée d’exemples de recettes pour vous aider à commencer.

Poissons riches en oméga-3

  • Saumon : Préparez une délicieuse marinade à base de jus de citron, d’huile d’olive, d’ail, de sel et de poivre. Faites mariner le saumon pendant quelques heures, puis grillez-le ou faites-le cuire au four.
  • Maquereau : Préparez des filets de maquereau grillés avec une sauce au citron et à l’aneth. Servez avec une salade de légumes frais.
  • Sardines : Créez une salade méditerranéenne en mélangeant des sardines en conserve avec des tomates, des olives, des oignons rouges et de la feta. Assaisonnez avec de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique.

Acides gras sains

  • Huile de colza : Utilisez de l’huile de colza pour assaisonner vos salades ou pour cuire à la poêle à feu moyen. Elle est idéale pour les sautés de légumes.
  • Huile d’olive : Préparez une vinaigrette légère en mélangeant de l’huile d’olive, du vinaigre balsamique, de l’ail émincé, du miel et du poivre. Utilisez-la pour assaisonner vos salades.
  • Avocat : Réalisez un guacamole maison en écrasant de l’avocat avec des oignons, de la tomate, du jus de citron, du sel et du poivre. Servez-le avec des légumes croquants pour tremper.

Fruits et légumes frais

  • Framboises : Préparez un smoothie aux framboises avec des framboises surgelées, du yaourt nature, du miel et un peu de lait. Mixez jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
  • Épinards : Concoctez une salade d’épinards avec des noix, des fraises tranchées, de l’oignon rouge et une vinaigrette légère à base d’huile d’olive et de vinaigre de cidre.
  • Brocoli : Faites cuire le brocoli à la vapeur, puis saupoudrez-le de parmesan râpé et d’une pincée de poivre noir.

Remèdes naturels

  • Jus de céleri : Préparez un jus de céleri frais en passant des branches de céleri à travers un extracteur de jus. Buvez-le régulièrement, de préférence à jeun le matin.
  • Jus de radis noir : Mixez des radis noirs avec un peu d’eau pour obtenir un jus rafraîchissant. Consommez-le quotidiennement pour ses propriétés bénéfiques.

Collations à base de légumineuses

  • Houmous : Préparez du houmous maison en mixant des pois chiches cuits, de l’huile d’olive, du tahini, du jus de citron, de l’ail et du sel. Servez avec des bâtonnets de légumes.
  • Salade de pois chiches : Mélangez des pois chiches cuits avec des concombres, des tomates, de la menthe fraîche et une vinaigrette à base d’huile d’olive et de vinaigre de vin rouge.

Aliments à ajouter

  • Pamplemousse : Dégustez une moitié de pamplemousse au petit-déjeuner ou en collation. Vous pouvez également l’ajouter à vos salades de fruits.

Les phytostérols, des alliés naturels pour réduire votre taux de cholestérol

Les phytostérols sont des composés naturels présents dans les plantes qui ont pour propriété de réduire le niveau de cholestérol sanguin en diminuant l’absorption du cholestérol dans l’intestin. Voici les avantages et les inconvénients de la consommation de phytostérols pour réduire le cholestérol :

Avantages 

  • Les phytostérols sont efficaces pour réduire le taux de cholestérol sanguin, en particulier le LDL-cholestérol (le « mauvais » cholestérol) .
  • Une consommation quotidienne de 1 à 3 g de phytostérols peut réduire le LDL-cholestérol de 5 à 15 % .
  • Les phytostérols sont présents naturellement dans certains aliments, tels que les huiles, les graines oléagineuses, les céréales, les fruits et légumes.
  • Les aliments enrichis en phytostérols, tels que les margarines, les yaourts et les autres spécialités laitières, sont disponibles dans le commerce.

Inconvénients 

  • Les phytostérols peuvent réduire l’absorption des vitamines liposolubles (A, D, E et K) .
  • Les phytostérols peuvent avoir des effets indésirables sur la santé, tels que des troubles gastro-intestinaux, des allergies et des effets sur le système immunitaire.
  • Les effets à long terme de la consommation de phytostérols ne sont pas encore connus.
  • Les aliments enrichis en phytostérols peuvent être plus chers que les aliments non enrichis.

Il est important de noter que les phytostérols ne doivent pas remplacer un traitement médical pour le cholestérol élevé. Il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé avant d’apporter des changements à votre alimentation ou à votre mode de vie.

Conseils pour abaisser le taux de cholestérol : Aliments à éviter

Afin de maintenir un taux de cholestérol sain, il est important de réduire la consommation de certains aliments. Voici une liste d’aliments à éviter :

  • Viandes grasses : Évitez la viande rouge grasse, les saucisses, le bacon et les charcuteries riches en graisses saturées.
  • Aliments sucrés : Limitez la consommation de produits sucrés tels que les gâteaux, les biscuits, les sodas et les confiseries.
  • Alcool : Réduisez votre consommation d’alcool, car l’excès d’alcool peut augmenter le taux de cholestérol.
  • Aliments transformés : Évitez les aliments transformés riches en gras trans, tels que les snacks industriels et les plats préparés.
  • Aliments frits : Limitez les aliments frits et préférez des méthodes de cuisson plus saines, comme la cuisson au four ou à la vapeur.

En suivant ces recommandations alimentaires, en ajoutant des aliments bénéfiques à votre régime et en évitant les aliments néfastes, vous pouvez contribuer à abaisser votre taux de cholestérol de manière naturelle et favoriser votre santé cardiovasculaire. N’oubliez pas de consulter un professionnel de la santé pour un suivi régulier de votre taux de cholestérol.

Quelles sont les conditions médicales qui déclenchent un arrêt de travail ?
Quelles pathologies peut-on traiter avec l’hypnose ?

Plan du site